Ba-RAT-in entre nous #02

Le bon livre doit répondre aux besoins spécifiques de chaque tranche d’âge.


QUELS BONS FORMATS ET ILLUSTRATIONS A QUEL AGE ?

Il existe trois catégories importantes chez les enfants avec des besoins différents.
3 ans : La lecture se fait avec les parents, c’est un véritable moment de partage. L’enfant a alors besoin d’illustrations simples et colorées pour de reconnaître et nommer à voix hautes les éléments. Le format doit être facile à manipuler, en carton épais par exemple. Le livre doit être ludique, avec différentes matières ou encore des images sous forme de puzzle à faire et défaire.
De 3 à 6 ans : L’imaginaire se développe et l’autonomie aussi, l’enfant commence à s’approprier la lecture. Les illustrations peuvent être plus complètes avec plusieurs éléments à identifier et le livre doit rester très coloré.
De 7 à 11 ans : L’enfant maîtrise sa lecture le plus souvent, mais surtout il devient beaucoup plus autonome. Les illustrations peuvent être plus abstraites et moins nombreuses.


Mais ces tranches d’âge restent à adapter. Il n’y a aucun mal à avoir des difficultés de lecture ou des facilités. Le tout est que cela ne devienne ni une corvée, ni un moment d’échec qui frustre l’enfant. Il faut donc surtout rester à son écoute, quelque soit son âge.


MAIS ALORS QUELLE HISTOIRE A QUEL AGE ?

Pour un enfant de 3 ans, l’histoire elle doit être courte, répétitive, avec des phrases simples et peu de personnages.
Entre 3 et 6 ans, vous pouvez lire à votre enfant des histoires plus compliquées. Il faut augmenter la difficulté graduellement en fonction des envies de l’enfant. Dans sa quête d’autonomie, l’enfant doit devenir actif dans le choix de son livre, en fonction de ses centres d’intérêt.
De 7 à 11 ans, les histoires vont avoir pour rôle de développer l’imaginaire, et de permettre l’identification aux personnages en les multipliant. L’enfant va devenir encore plus autonome, la bonne histoire sera en accord avec sa personnalité et ses hobbies.


COMMENT DONNER ENVIE DE LIRE A L’ENFANT ?

CE QU'IL NE FAUT PAS FAIRE !

Culpabiliser ou forcer l’enfant.
Hiérarchiser les genres littéraires. Si votre enfant aime lire des mangas c’est tout aussi bien que le reste. C’est un genre très riche, très vaste et ça peut être une porte d’entrée pour beaucoup d’autres genres.
Braquer l’enfant, ni de le frustrer pour que la lecture reste un plaisir. Pour les enfants récalcitrants, il existe aujourd'hui beaucoup de formats ludiques même pour les plus grands avec les livres dont le lecteur est le héros.


Pour ce qui est du choix du livre, le plus efficace reste celui auquel l’enfant participe. Je me souviens d’avoir été passionnée par l'Égypte ancienne étant petite et j’apprenais seule sur ce sujet en dévorant tous les livres que je trouvais.

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS !

Cet article vous a aidé ? Vous avez aimé ou non ? Dites-le nous sur les réseaux sociaux !

SUIVEZ-NOUS !

Facebook

Instagram

Pinterest

Suivez l’évolution de notre projet grâce à notre newsletter !